Les membres | Doctorants

Veronica Pecile

Doctorante ( sous la direction de Paolo Napoli)

Titre de la thèse

« Theories and practices of commons in Southern Europe »

Présentation / Bio

 

Veronica Pecile est une doctorante en Droit et Société au CENJ en cotutelle avec le département de droit de l'Université de Pérouse (Italie). Elle a obtenu sa licence en Science Politique à l'Université de Trieste (Italie) et son master à l'École des Affaires Internationales de Sciences Po - Paris. Pendant sa formation universitaire, elle a participé au programme Erasmus au département de sciences politiques de l'Université de Vienne ; en 2018, elle a eu une bourse pour une période comme Visiting Research Scholar à UC Berkeley (USA).

Ses champs de recherche vont de la philosophie politique et la théorie critique du droit aux social movements studies et les études urbains. Sa recherche courante concerne les pratiques émergentes des communs en Europe du sud et se concentre sur les initiatives par le bas des mouvements urbains essayant de reconstruire le welfare après la crise économique de 2008. Ce travail vise investiguer comment les mouvements sont en train de reconfigurer la solidarité comme principe politique radical en opposition aux politiques d'austérité. Une attention particulière est consacrée à l'interaction des communs avec le droit, et en particulier à l'usage stratégique des instruments juridiques par les mouvements afin de consolider leurs réclamations et d'imaginer des solutions à la crise de représentation politique.

Veronica Pecile is a PhD candidate in Law and Society at CENJ in cotutelle with the Law department at the University of Perugia (Italy). She obtained her Bachelor's degree in Politics at the University of Trieste (Italy) and her Master's degree at the Paris School of International Affairs of Sciences Po. During her university path, she participated to the Erasmus programme at the department of Politics at the University of Vienna; in 2018, she obtained a scholarship for a semester as Visiting Research Scholar at the University of California at Berkeley.

Her research interests range from political philosophy and critical legal theory to social movements studies and urban studies.Her current research deals with emerging practices of commons in Southern Europe, focusing on grassroots initiatives of urban movements aimed at restructuring welfare after the 2008 economic crisis. This work aims at investigating how movements are reconfiguring solidarity as a radical political principle in opposition to austerity politics. Special attention is devoted to the interaction of commons with the law, and in particular to the movements’ strategic use of legal tools to consolidate their claims and to imagine solutions to the crisis of political representation.

 

Publications

 

"Recensione di 'Se défendre. Une philosophie de la violence' di Elsa Dorlin", dans Studi sulla questione criminale (online), 2018.

"Urban mobilisations in a post-crisis Mediterranean city. The case of commons in Palermo", Comparative Law Review, 8-1, 2017.

Avec G. Landi: "Villa Borghese: L'institution de l'accès libre à Villa Borghese", in M. Cornu, F. Orsi & J. Rochfeld (eds.), Dictionnaire des biens communs, 2017, Paris: Presses Universitaires de France.

"La proprietà in America Latina fra titolarità e informalità", en Rivista Critica del Diritto Privato, 34(4), traduction de J. Esquirol, "Formalizing property in Latin America", in M. Graziadei & L. Smith (eds.), Comparative Property Law Perspectives. Research Handbooks in Comparative Law Series, Edward Elgar Publishing, 2017.

29 mai 2018 : « Une introduction à Karl Polanyi, La grande transformation, séminaire 'Lus et relus', EHESS, Paris.

 

Seminaires, conférences et colloques

 

14 septembre 2017 : « Les communs urbains en Sicile », colloque L'alternative du commun, Centre culturel international Cerisy-la-Salle.

8 novembre 2016: « Une introduction à Giorgio Agamben, ‘Homo Sacer. Le pouvoir souverain et la vie nue », séminaire 'Lus et relus', EHESS, Paris.

8 Juillet 2016: « Urban commons in Sicily: re-appropriating public spaces in areas infiltrated by organised crime? », conference Legal Imaginations - Visioni del giuridico, Université de Pérouse, Italie.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'études des normes juridiques – Institut Marcel Mauss

CENJ-IMM/ UMR-8178

105 bd Raspail – 75006 Paris
Tél. : 33 (0)1 53 63 51 68
Fax : 33 (0)1 53 63 51 01
cenj@ehess.fr