Agenda |

 

Les exceptions intermédiaires

APPEL À CANDIDATURES / ATELIER DOCTORAL

APPEL À CANDIDATURES / ATELIER DOCTORAL

Les exceptions intermédiaires

 

École française de Rome 30 janvier-3 février 2017

 

L’École française de Rome, en collaboration avec le Centre interuniversitaire d’histoire et d’archéologie médiévales, l’Institut Marcel Mauss-Centre d’études des normes juridiques « Yan Thomas » et l’Università Roma Tre, organise un séminaire doctoral annuel à Rome du 30 janvier au 3 février 2017.

Les bibliothèques sont pleines de réflexions plus ou moins appropriées sur l’« état d’exception », phénomène important surtout pendant les grandes crises des années 1930 et dans les régimes où la démocratie ne s’est que faiblement implantée. Alors que la concentration théoriquement provisoire de compétences dans un seul organe est devenue marginale dans les États constitutionnels, les régimes dérogatoires autorisant des restrictions de libertés et des transferts partiels de compétences juridictionnelles vers des autorités administratives se multiplient et se banalisent. Et sans doute s’agit-il de phénomènes qui ne concernent pas seulement l’époque contemporaine et les États occidentaux, mais des périodes historiques et des régimes très différents. Alors que l’état d’exception change – au moins momentanément – la nature du régime, les exceptions intermédiaires demeurent intégrées dans un régime donné et l’altèrent en quelque sorte quantitativement. Les exceptions intermédiaires posent un problème de seuil et d’orientation. L’accumulation des petites exceptions peut à la longue faire insensiblement mais durablement basculer la nature d’un régime. Et les exceptions introduites donnent un nouveau profil au régime qu’il est souvent difficile de saisir avec précision.

C’est ce domaine intermédiaire qu’il s’agit d’explorer et dont il convient de faire ressortir les traits distinctifs tant d’un point de vue contemporain et comparatiste que d’un point de vue historique, dans une variété de perspectives, juridique autant que théorique et historique, et sous différents profils empiriques.

Le séminaire doctoral se déroulera de la manière suivante : les matinées seront animées chacune par un conférencier et un discutant qui se pencheront sur les thématiques de l'atelier ; les après- midis seront consacrés à la présentation des travaux des doctorants, trois chaque jour. Les présentations des travaux des étudiants (20 mn chacune) seront ensuite discutées par les conférenciers et feront l’objet d’un débat général. L’École française propose 12 bourses pour des jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants de la Communauté européennes et d’autres pays) ayant effectué ou effectuant un travail de recherche sur les thèmes et les problèmes du séminaire. Ces bourses couvrent uniquement les frais de séjour à Rome. Le transport est à la charge des étudiants.

Les candidats devront envoyer par courrier électronique avant le 5 décembre 2016 à l’adresse secrma@efrome.it un dossier constitué de : - une lettre de motivation ; - un bref curriculum vitae précisant les compétences linguistiques et, le cas échéant, une liste de publications ; - un résumé du projet (2 pages au max., env. 6000 signes) ; - une lettre de recommandation.

Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir, comme auditeurs, d’autres participants, qui prendraient à leur charge les frais de séjours et prouveraient leur intérêt à suivre le séminaire.

Les candidats seront choisis en considération de leur projet par le Comité scientifique. Ils seront prévenus de l’obtention de la bourse avant le 15 décembre. Ils devront ensuite fournir un texte d’environ 10 pages (30 000 signes) dans une des langues de la conférence (français, italien ou anglais), avant le 10 janvier 2017. Les projets seront commentés, avant la discussion générale, par un expert. Les meilleures communications pourront être proposées à la publication dans les Mélanges de l’École française de Rome. Moyen Âge (http://mefrm.revues.org/).

Les candidats retenus pour le séminaire seront tenus d’assister à l’ensemble des séances.

Comité scientifique

Jacques Chiffoleau, Emanuele Conte, Clément Lenoble, Paolo Napoli, Otto Pfersmann, Pierre Savy.

Contacts

École française de Rome Pierre Savy, Directeur des études médiévales Grazia Perrino, Assistante scientifique des études médiévales Piazza Farnese, 67 I - 00186 Roma Tel. (+39) 06 68 60 12 48 secrma@efrome.it  

 

* * *

 

BANDO DI CONCORSO / SEMINARIO DI STUDI DOTTORALI

Le eccezioni intermedie

 

École française de Rome 30 gennaio-3 febbraio 2017

 

L’École française de Rome, in collaborazione con il Centre interuniversitaire d’histoire et d’archéologie médiévales, l’Institut Marcel Mauss-Centre d’études des normes juridiques « Yan Thomas » et l’Università Roma Tre, organizza a Roma un seminario di studi dottorali dal 30 gennaio al 3 febbraio 2017.

Le biblioteche abbondano in riflessioni più o meno appropriate sullo « stato d’eccezione », fenomeno importante soprattutto durante le grandi crisi degli anni ’30 e nei regimi in cui la democrazia ha ancora un debole radicamento. Mentre negli stati costituzionali la concentrazione teoricamente provvisoria di competenze in un solo organo è divenuta marginale, si assiste alla moltiplicazione e banalizzazione di forme derogatorie che autorizzano restrizioni delle libertà e trasferimenti parziali di competenze giurisdizionali a autorità amministrative. Si tratta senz’altro di fenomeni che non riguardano solo l’epoca contemporanea e gli stati occidentali, ma periodi storici e regimi molto differenti. Se lo stato d’eccezione trasforma, almeno momentaneamente, la natura del regime, le eccezioni intermedie restano integre in un dato regime e lo alterano per così dire quantitativamente. Le eccezioni intermedie pongono un problema di soglia e orientamento. L’accumulazione di piccole eccezioni può alla lunga incrinare, insensibilmente ma durevolmente, la natura di un regime. E le eccezioni introdotte conferiscono al regime un nuovo profilo che è spesso difficile cogliere con precisione.

Si tratta di esplorare proprio questa zona intermedia per segnalarne i tratti distintivi sia da un punto di vista contemporaneo e comparato, sia in chiave storica, nella varietà delle prospettive giuridica, storica e teorica e sotto diversi profili empirici.

Il seminario dottorale si svolgerà secondo la seguente modalità: le prime quattro sessioni mattutine saranno animate ognuna da un conferenziere e da un discussant che esamineranno le tematiche della settimana, mentre le sessioni pomeridiane saranno dedicate alla presentazione dei lavori dei dottorandi, tre per ogni giornatan (20 minuti per ogni presentazione). Le presentazioni dei lavori saranno discusse dai conferenzieri e saranno seguite da un dibattito generale. L’École française de Rome offre 12 borse per giovani ricercatori (dottorandi postdottorandi dell’Unione Europea e di altri paesi) che abbiano effettuato o stiano ancora effettuando ricerche su temi e problemi al centro del seminario. Le borse coprono esclusivamente i costi del soggiorno a Roma, mentre le spese di viaggio sono a carico dei partecipanti.

I candidati dovranno inviare via e-mail, entro e non oltre il 5 dicembre 2016, all’indirizzo secrma@efrome.it, un dossier costituito da: - una lettera di motivazione; - un breve curriculum vitae che precisa le competenze linguistiche e le eventuali pubblicazioni; - un riassunto del progetto (2 pagine, 6000 battute ca.); - e una lettera di presentazione.

Il Comitato scientifico si riverva la possibilità di accogliere come auditori altri partecipanti interessati ai lavori, che si faranno carico delle spese del proprio soggiorno.

I candidati e le candidate saranno selezionati in merito del loro progetto e del parere dei conferenzieri presenti. I vincitori riceveranno comunicazione dell’avvenuta assegnazione della borsa di studio entrò il 15 dicembre 2016. Dovranno in un secondo momento e prima del 10 gennaio 2017 fornire un testo di 10 pagine circa in una delle lingue del Atelier. I progetti saranno commentati, prima della discussione generale da un esperto. Le migliori comunicazioni potranno essere proposte alla redazione della rivista dell’École, les Mélanges de l’École française de Rome.Moyen Âge (http://mefrm.revues.org/).

Gli ammessi alla Scuola saranno tenuti ad assistere con assiduità alle sedute.

Comitato scientifico

Jacques Chiffoleau, Emanuele Conte, Clément Lenoble, Paolo Napoli, Otto Pfersmann, Pierre Savy.

Contatti

École française de Rome Pierre Savy, Directeur des études médiévales Grazia Perrino, Assistante scientifique des études médiévales Piazza Farnese, 67 I - 00186 Roma Tel. (+39) 06 68 60 12 48 secrma@efrome.it  

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30 Cette journée d’étude a pour but de faire se confronter les perspectives développées par différentes sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cet (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'études des normes juridiques – Institut Marcel Mauss

CENJ-IMM/ UMR-8178

105 bd Raspail – 75006 Paris
Tél. : 33 (0)1 53 63 51 68
Fax : 33 (0)1 53 63 51 01
cenj@ehess.fr